Types de maladies parodontales


La maladie parodontale (aussi appelée parodontite et maladie des gencives) est une maladie progressive qui affecte les tissus de soutien de la gencive, ainsi que les tissus osseux sous-jacents. Si elle n'est pas traitée, la maladie parodontale peut conduire à des dents mobiles et instables, et même la perte des dents. La maladie parodontale est en fait la principale cause de la perte de dents chez les adultes dans les pays industrialisés et elle ne doit pas être prise à la légère.

La maladie parodontale commence lorsque les toxines trouvées dans la plaque attaquent les tissus mous ou gingivaux autour des dents. Ces colonies de bactéries se logent dans la gencive et croissent rapidement, ce qui provoque une infection bactérienne. Au fur et à mesure que l'infection progresse, elle commence à envahir plus profondément les tissus, provoquant une inflammation ou une irritation entre les dents et les gencives. La réponse du corps est de détruire les tissus infectés, ce qui explique pourquoi les gencives semblent se rétracter. Les poches entre les dents et la gencive s'approfondissent et si aucun traitement n'est recherché, les tissus de la mâchoire se rétractent également, causant des dents instables et la perte des dents.

Types de maladies parodontales

Il existe plusieurs types de maladies parodontales, et de nombreuses manifestations de ces différentes formes. Elles nécessitent toutes un traitement immédiat par un parodontiste pour arrêter la progression et préserver les tissus gingivaux et osseux.

Voici certains des types les plus communs de maladies parodontales et les traitements habituellement réalisés :

La gingivite

La gingivite est la forme de parodontite la plus légère et la plus courante. Elle est causée par les toxines de la plaque et conduit aux maladies parodontales. Les personnes avec un risque accru de développer une gingivite comprennent les femmes enceintes, les femmes prenant la pilule contraceptive, les personnes ayant un diabète non contrôlé, les utilisateurs de stéroïdes et les personnes qui contrôlent les crises épileptiques ou leur pression artérielle avec des médicaments.

Traitement : La gingivite est facilement réversible en utilisant une combinaison efficace de soins à domicile et de nettoyage professionnel. Le dentiste peut effectuer des procédures de surfaçage radiculaire et de détartrage en profondeur pour nettoyer les poches de débris. Une combinaison d'antibiotiques et de rince-bouche médicamenteux peut être utilisée pour tuer les bactéries résiduelles et promouvoir une bonne cicatrisation des poches.

La parodontite chronique

La parodontite chronique est la forme la plus fréquente de la maladie parodontale, et elle se produit beaucoup plus fréquemment chez les personnes de plus de 45 ans. Cette maladie chronique est caractérisée par une inflammation de la gencive et la destruction progressive du tissu gingival et osseux. Il peut sembler que les dents sont de plus en plus longues, mais en réalité les gencives se rétractent progressivement.

Traitement : Malheureusement, contrairement à la gingivite, la parodontite chronique ne peut être complètement guérie, car les tissus de soutien ne peuvent être reconstruits. Toutefois, le dentiste peut arrêter la progression de la maladie en utilisant des procédures de détartrage et de surfaçage radiculaire en combinaison avec des traitements antimicrobiens. Si nécessaire, le parodontiste peut effectuer des traitements chirurgicaux comme une chirurgie de réduction des poches, et aussi des greffes de tissus pour renforcer l'os et améliorer l'aspect esthétique de la bouche.

La parodontite agressive

La parodontite agressive est caractérisée par la perte rapide de l'attache gingivale, la destruction des tissus osseux et des antécédents familiaux. La maladie elle-même est essentiellement la même que la parodontite chronique, mais sa progression est beaucoup plus rapide. Les fumeurs et les personnes avec des antécédents familiaux de cette maladie sont plus à risque de développer une parodontite agressive.

Traitement : Les traitements pour la parodontite agressive sont les mêmes que pour la parodontite chronique, mais les personnes atteintes de parodontite agressive sont beaucoup plus susceptibles de nécessiter une intervention chirurgicale. Cette forme de la maladie est plus difficile à enrayer et à traiter, mais le dentiste effectuera un détartrage et un surfaçage radiculaire, un traitement antimicrobien, et dans certains cas des procédures au laser pour essayer de préserver les tissus osseux.

Les maladies parodontales associées aux maladies systémiques

La maladie parodontale peut être le symptôme d'une maladie ou d'une condition qui affecte le corps. Selon la condition sous-jacente, la maladie peut se comporter comme une maladie parodontale agressive et détruire rapidement les tissus. Les maladies cardiaques, le diabète et les maladies respiratoires sont les cofacteurs les plus courants, mais il y en a beaucoup d'autres. Même dans les cas où il y a peu de plaque dentaire sur les dents, de nombreuses conditions médicales intensifient et accélèrent la progression de la maladie parodontale.

Traitement : Initialement, la condition médicale qui a provoqué l'apparition de la maladie parodontale doit être contrôlée. Le dentiste va stopper la progression de la maladie en utilisant les mêmes traitements utilisés pour contrôler les parodontites agressive et chronique.

La gingivite ulcéronécrosante aiguë (GUNA)

Cette forme de la maladie s'aggrave rapidement et est plus fréquente chez les personnes immunodéprimées, atteintes du VIH, de malnutrition ou de stress chronique ou chez les fumeurs. La mort des tissus (nécrose) affecte fréquemment le ligament parodontal, les tissus gingivaux et l'os alvéolaire.

Traitement : La GUNA est extrêmement rare. Parce qu'elle peut être associée avec le VIH ou avec une autre condition médicale sérieuse, il est probable que le dentiste consultera un médecin avant de commencer un traitement. Les détartrages et les surfaçages radiculaires, les médicaments antibiotiques, les rince-bouches médicamenteux et les médicaments antifongiques sont généralement utilisés pour traiter cette forme de la maladie.

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet des différents types de maladies parodontales et des traitements, veuillez en discuter avec votre dentiste.